Janvier 2011, Jake Johnston and Mark Weisbrot

Ce rapport présente les résultats d’une révision indépendante des feuilles de pointage issus de l’élection du 28 Novembre en Haïti. Etant donné le nombre élevé d’irrégularités, il est impossible de déterminer qui devrait accéder au second tour des élections. S’il y a un second tour, il sera basé sur des suppositions et/ou des exclusions arbitraires. Le rapport note que les plus grands problèmes dans le processus électoral ont eu lieu avant le jour du suffrage : l’interdiction de scrutin d’une douzaine de partis (dont le parti le plus populaire), et la « tache titanesque » de tenter d’enregistrer des centaines de milliers de personnes déplacées à l’intérieur du pays, une mission qui fut clairement un échec retentissant. 


Rapport - PDFpdf_small | Flashpdf_small | En Anglais | En Español
 
Communiqué de presse

haiti-2011-01-fig1-fr