Avril 2017, Mark Weisbrot, Lara Merling, Alexander Main et David Rosnick

In English

Ce rapport examine deux approches divergentes d’économistes et autres observateurs sur comment l’économie française peut remédier au chômage de masse et connaître une reprise économique vigoureuse. La première approche considère que le chômage et la stagnation économique de la dernière décennie sont essentiellement de nature structurelles. Une approche alternative, émanant principalement de la gauche mais dont certains éléments ont été repris par l’extrême droite, considère que le problème le plus pressant est l’insuffisance de la demande. 

Les auteurs constatent que le taux de chômage de la France, qui s’élève à 9,1% en moyenne sur la décennie écoulée, n’est pas le produit de problèmes d’ordre “structurels” mais est surtout dû aux choix politiques du gouvernement français et des autorités européennes. Avec un taux d’inflation bien en-deçà de la cible, des couts d’emprunt pratiquement nuls, et la faible charge des intérêts sur la dette, il serait plus avantageux économiquement pour le gouvernement — et la Zone Euro tout entière — de mettre en oeuvre une politique budgétaire expansionniste qui peut accroitre le taux d’emploi.

Rapport - PDFpdf_small | Flashpdf_small

Traduction par Sarah Morsi.

Communiqué de presse